domingo, 7 de agosto de 2016

Parentis / Manolo Vanegas corto el único trofeo de la matinal. 07/08. Imagenes


                                             Parentis en Born (Francia). Matinal. 07/08.

Novillos de El Añadío, el quinto lidiado entre los dos.

Manolo Vanegas, ovación con saludo al tercio y oreja

José Cabrera: silencio, silencio tras dos avisos y silencio por el lidiado entre ambos.

A continuacion las cronicas de la actuacion de Manolo Vanegas, dadas por PurezayEmocion, Actutoro y CorridaFrance, ademas de  Imágenes captadas por el lente de Tastet Romain y de Phillipe Latour.......




Novillo lidiado en 1er lugar, No. 17


Novillo lidiado en 2do lugar No. 11


Joan Adell Mas / PurezayEmocion: Vanegas y los demás

Vanegas marca la diferencia, tanto con su compañero de cartel como con los restantes de la feria. Corta una oreja a un novillo deslucido. Los Coquillas de El Añadío salieron blandos en general y justos de casta. Destacó el sobrero de regalo.

Manolo Vanegas dejó una excelente sensación. Asentado de plantas, estuvo muy por encima de su lote, cortando una oreja a su segundo. Un novillo al que recibió con dos largas cambiadas de rodillas desde el tercio, banderilleó voluntariosamente y despidió con ajustadas manoletinas. El novillo embestía con la cara alta, recorrido corto y venciéndose por ambos pitones. Venegas quieto, firme y templado, impuso su autoridad dejando pases no excesivamente lucidos debido a la condición del novillo, pero muy meritorios.



ActuToro: Seul Manolo Vanegas a su profiter du lot de novillos d'El Añadió en démontrant ses bonnes capacités. Bonnes faenas du volontaire vénézuélien qui reçoit une ovation à son premier et coupe une oreille à son second.


Thierry Reboul / Corrida France: Des deux novilleros seul Manolo Vanegas avait le niveau technique pour ce type de toros. Complètement débordé par les novillos, José Cabrera est passé à côté et n’a pas su profiter de l’opportunité qui lui était offerte.

Le premier novillo, plutôt type Buendia, faible, prend une pique sans conviction. Il a une charge courte et devient rapidement soso. Il s’arrête à mi-passe. Vanegas fait ce qu’il peut mais la faena, par la faute du bicho ne transmet aucune émotion. L’épée entière, en arrière, mais rapide d’effet permet au vénézuélien de saluer.

Le troisième est typé Coquilla. Il prend trois piques bien données par Nicolas Martin. Faisant reculer le cheval à la première, il ne pousse pas les deux suivantes. En bon Coquilla, il se reprend au troisième tiers. Noble et encasté, il permet à Manolo Vanegas de réaliser de bonnes séries en début de faena. Le garçon torée avec beaucoup de sincérité et d’application. Il profite des qualités du toro mais a été moins à l’aise quand il s’est agi d’obliger un novillo qui commence à s’éteindre. A sa décharge, il a été sévèrement châtié hier à Riscle, et il portait encore les séquelles des cogidas subies. La faena qui est allée a menos est bien conclue par une bonne série de naturelles dans un terrain réduit. Après un bon coup d’épée porté avec sincérité, le torero coupe la seule oreille de la matinée. L’arrastre est applaudie.











Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...