domingo, 26 de julio de 2015

Manolo Vanegas, 3 vueltas en Beaucaire, petición de orejas y bronca a la presidencia.26/07.


Plaza de toros de Beaucauire, Francia. 26/07.

Deslucido encierro de Hubert Yonnete que no terminó de romper e impidió el triunfo de la terna novilleril.

Vicente Soler, ovación y vuelta.

Manolo Vanegas, dos vueltas y vuelta.

Guillermo Valencia, silencio y silencio.

A continuación la crónica de Mundotoro asi como imágenes captadas por el lente de la fotógrafa Joanna Gómez…







Mica Cressenty /Mundotoro: Como la película de Wolfgang Petersen ‘Una historia sin fin’, así fue la tarde hoy en Beaucaire. Tres horas de novillada sin apenas contenido. Destacó el venezolano Manolo Vanegas, que dio tres vueltas al ruedo -dos del segundo toro, en el que mereció la oreja. Otra dio Vicente Soler, mientras Guillermo Valencia fue silenciado con un mal lote de Yonnet.

Se repitió la misma historia con el segundo ‘Yonnet’ de la tarde, que también viajo al callejón a ver qué pasaba por allí y recordó más a una corrida camarguesa. Tampoco tuvo recorrido en general, especialmente por el pitón izquierdo. Vanegas con tan poca materia prima lo dio todo pegándose un verdadero arrimón con voltereta incluida para robarle un medio muletazo. Lo mató de una estocada efectiva. Toda la plaza pidió con fuerza la oreja que incomprensiblemente no concedió la autoridad. Bronca de gala al palco y dos vueltas al ruedo para Vanegas. El quinto novillo fue otro novillo con pocas posibilidades de triunfo, pues se desplazaba poco y con la carita alta. Vanegascon muchas ganas lo intentó en una larga faena con momentos más lucidos que otros. Dio una vuelta al ruedo.


Corrida France: Manolo Vanegas servira une faena très engagée à son premier novillo arrêté, qui lui infligera même une spectaculaire voltereta sans gravité apparente. Alors que le Yonnet ne permettait rien sur la gauche en début de faena, le vénézuélien reprendra le combat sur ce piton pour asseoir sa domination. Une entière légèrement tombée d'effet rapide clôturera les débats. S'en suivra une pétition d'oreille légitime... Non agréée par une Présidence intransigeante, certainement au motif de l'épée telle qu'évoquée plus haut... De quoi me laisser perplexe. Quand on sait les oreilles qui tombent pour les figuras dans des arènes bien plus prestigieuses que celles de... Beaucaire, on se demande ce que ces jeunes qui se jouent la vie au même titre que les vedettes, mais pas au même tarif, doivent faire maintenant pour obtenir les trophées qui leur permettront, en fin d'année, de négocier leur avenir dans la profession. Sans compter que la première oreille appartient au public... qui l'a d'ailleurs fait bruyamment savoir à qui de droit après que le torero ait effectué deux vueltas très applaudies.
Le cinquième sera économisé sur deux petites piques, mais s'arrêtera malgré-ce très rapidement lors de la faena de muleta. Manolo Vanegas fera tout son possible pour transmettre un peu d'émotion entre les cornes, avant un final en trois envois.

ToroBravo: Manolo Vanegas, comme écrit précédemment, a joué le jeu et s’est donné à fond. Il accueillit ainsi joliment le second par véronique genou plié avant que celui-ci, comme le précédent, ne saute au callejon. Après quelques véroniques, ce second Yonnet s’avéra lui aussi faiblard et la première pique pompée n’arrangea pas sa condition physique. La seconde ration fut plus light. Le second tiers, à charge du jeune maestro, fut rondement mené en trois poder a poder sincères.

Capture d’écran 2015-07-27 à 11.09.25Muleta en mains, le garçon joua la douceur pour ménager son adversaire lors des trois premières séries droitières, puis testa la corne gauche où le bicho fut plus réticent à se livrer. Patiemment Manolo lui vola quatre naturelles avant de repasser sur le bord opposé où le Yonnet refusa maintenant de se livrer, obligeant le garçon à fouler des terrains compromis, d’où une cogida dont le novillero se tira heureusement sans mal. Après quelques muletazos ambidextres pour reprendre les commandes, final par manoletinas et entière caidita rapide d’effet. Pétition largement majoritaire que le palco refusa de valider. Deux vueltas pour Vanegas et grosse bronca au palco.

Capture d’écran 2015-07-27 à 11.15.34Le quinto, de belle présentation, n’était pas des plus costauds. Après quelques véroniques et revolera, Manolo le fit ménager au cheval pour lui garder des forces au second tiers, un épisode où le vénézuélien rendit la politesse à son compagnon espagnol. Poder a poder pour Soler, et poder a poder et violin pour Vanegas. Débutée par passes hautes de rodillas qui touchèrent le public, la faena s’étoffa à droite par derechazos longs et templés avant un passage à gauche pour des naturelles tout aussi douces, un ensemble un peu gâché par la soseria du Yonnet. Petit avertissement sur une naturelle où l’utrero envoya la corne vers la poitrine du torero pour un varetazo sans conséquences. Séquence encimista pour clore le trasteo, entière en place au second assaut et vuelta.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...